Non classé

Prévenir les risques professionnels

Qu’est-ce que l’évaluation des risques professionnels ?

L’évaluation des risques professionnels, c’est le fait d’identifier les risques auxquels sont soumis les salariés d’un établissement. Cela permet de de mettre en place des actions de prévention pertinentes sur les dimensions techniques, humaines et organisationnelles de l’entreprise.
L’évaluation, c’est l’étape initiale de toute démarche de prévention en santé et sécurité au travail.

Qu’est-ce que l’évaluation des risques professionnels ?

L’évaluation des risques professionnels, c’est le fait d’identifier les risques auxquels sont soumis les salariés d’un établissement. Cela permet de de mettre en place des actions de prévention pertinentes sur les dimensions techniques, humaines et organisationnelles de l’entreprise.
L’évaluation, c’est l’étape initiale de toute démarche de prévention en santé et sécurité au travail.

Prévenir un risque, c’est plus rentable que de traiter ces conséquences (arrêts maladies, turnover, climat social délétère…). Des études menées en Europe et en Amérique du Nord montrent qu’investir 1 € en prévention rapporte au moins 2,19 € pour une entreprise moyenne et 3,11 € pour une entreprise de moins de 20 salariés.

Investir dans la prévention, ce n’est pas que répondre à la législation obligatoire, c’est également se former, aménager les espaces de travail, dédier du temps et des acteurs à la prévention, se faire conseiller par un expert…

Agir ainsi sur vos conditions de travail permet d’augmenter la qualité et l’efficacité au travail, c’est voir votre entreprise fonctionner sainement et durablement.

QUELS RISQUES PROFESSIONNELS ?

Le stress professionnel, les risques psychosociaux, les pénibilités professionnelles… autant de facteurs qui impactent l’entreprise, mais comment faire le tri entre tout ça ? De quoi parlons-nous ?

Ce qu’il faut savoir :

LE STRESS PROFESSIONNEL
Il existe du bon stress qui engendre une plus grande implication et motivation au travail. Il existe également du mauvais stress, celui-ci engendre des maladies.

En France, le coût du stress (mauvais stress) au travail a été estimé en 2007 entre 2 et 3 milliards d’euros (étude de l’INRS). Il touche 4 salariés sur 10 et serait à l’origine de 50 à 60 % de l’ensemble des journées de travail perdues. Il impacte la productivité et la performance en entreprise dû à la moindre efficacité du personnel, à l’absentéisme, aux accidents de travail et au roulement du personnel (turnover).

L’approche biologique du stress :

Le stress est un processus d’adaptation de l’être humain. Il permet par exemple d’augmenter sa vigilance si face à un danger. Cependant, ce processus ne fonctionne pas sur le long terme, si on tire trop sur la corde, on s’épuise.

La perception par un individu de ressources insuffisantes par rapport à ses contraintes engendre un état de stress. Il est donc important au sein de l’entreprise, d’organiser l’activité et l’environnement de travail pour équilibrer les contraintes et ressources auxquelles le collaborateur est confronté.

LES PÉNIBILITÉS PROFESSIONNELLES
Les pénibilités professionnelles sont répertoriées dans la législation, nous retrouvons :
– Activités exercées en milieu hyperbare
– Températures extrêmes
– Bruit
– Travail de nuit
– Travail en équipes successives alternantes
– Travail répétitif

LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX (RPS)
En 2011, le rapport GOLLAC du collège d’expertise a identifié 7 familles de facteurs de risques psychosociaux :
– Intensité et complexité du travail
– Horaires de travail difficiles
– Exigences émotionnelles
– Faible autonomie au travail
– Rapports sociaux au travail dégradés
– Conflits de valeurs
– Insécurité de l’emploi et du travail

Comment évaluer les risques professionnels ?

Les risques professionnels sont soumis à réglementation du code du travail : articles L4121-1 à L4121-5.

Le code du travail cadre le minimum obligatoire auquel doit se conformer chaque entreprise. Cependant, il est pertinent pour l’entreprise d’engager des actions complémentaires, pour améliorer les conditions de vie au travail et la performance au travail.

LA DÉMARCHE D’ÉVALUATION

Toute démarche d’évaluation est structurée selon les étapes suivantes mettant en œuvre différents outils :
1. Préparer l’évaluation des risques
2. Identifier les risques
3. Classer les risques
4. Proposer des actions de prévention

LE DOCUMENT UNIQUE D’ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS (DUERP)

Le DUERP doit contenir :
– Le cadre de l’évaluation
– La méthode d’analyse des risques choisie ainsi que les outils mis en œuvre
– La méthode de classement choisie
– L’inventaire des risques identifiés et évalués
– Les actions à mettre en place.

Pour construire le DUERP, l’employeur peut s’entourer de toutes les compétences qu’il estime nécessaire. Il peut par exemple faire appel : au CHSCT ou désigner une personne compétente au sein de l’entreprise ; au médecin du travail ; à tout organisme extérieur.

LE DIAGNOSTIC DES PENIBILITE PROFESSIONNELLES

Le diagnostic des pénibilités professionnelles permet l’ouverture à certains droits pour les salariés qui atteignent les seuils d’exposition définis par le code du travail.
L’analyse de l’exposition des salariés aux pénibilités professionnelles permet d’identifier s’il y a une atteinte ou non des seuils d’exposition. En cas de dépassement des seuils d’exposition, le salarié peut prétendre aux droits suivants :
– Partir à la retraite en validant des trimestres de majoration de durée d’assurance vieillesse
– Bénéficier d’un temps partiel avec maintien du salaire
– Partir en formations pour accéder à des postes moins ou pas exposés à la pénibilité.

DIAGNOSTIC DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX (RPS)

Grâce à la mise en place d’un diagnostic, il est possible d’identifier précisément et prendre en compte ces facteurs de risque. Cela permet de vous préserver de leurs éventuels effets négatifs. Au même titre que la prévention face stress, il est important au sein de l’entreprise, d’organiser l’activité et l’environnement de travail pour équilibrer les contraintes et ressources auxquelles le collaborateur est confronté. Tout l’enjeu est de mettre en place une organisation qui favorise de bonnes conditions de travail.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Refuser tous les services
Accepter tous les services
X